Passages et musique

Aviez-vous déjà pensé à l’impact que la musique peut avoir lors d’un accompagnement en fin de vie? Je suis musicienne, plus précisément chanteuse. J’ai appris ce langage avant ma langue maternelle. La musique c’est la langue des émotions, de la spiritualité et de l’universalité. Certains compositeurs favorisent des états qui nous élèvent  par le choix des timbres, le génie des lignes mélodiques, de l’harmonie, et lorsqu’il y a un chant, les textes.

Je peux vous confirmer que les sons et le choix des timbres précèdent les mots, car l’ouïe est le premier sens que nous développons dans le ventre de notre mère. Les mélodies reliées à des souvenirs heureux ou tristes prennent une signification particulière. Elles nous aident à comprendre.

J’ai souvent chanté dans des résidences de personnes âgées, sur les étages de soins palliatifs et une fois au Centre jour à Michel Sarrazin. Ce qui me touche le plus c’est lorsque par la suite, une personne m’écrit que son dernier souvenir l’ayant aidé à passer au travers est un chant. Ce contact musical, alors que cette personne est en fin de vie, m’émeut.

Lorsque mon père nous quittait, il y a quelques années, je montais plusieurs spectacles de chansons françaises. J’ai dû alors mémoriser ces textes et répéter ces mélodies qui m’ont aidé à passer au travers cette épreuve. Je me souviens plus particulièrement  des  chansons de Michel Fuguain Dis-moi pourquoi et de Diane Dufresne Les souvenirs heureux. Et puis, il y eut des spectacles classiques avec les arias qu’il adorait comme Connais-tu le pays ou Le chant de Solveij. Je me suis sentie choyée d’avoir la chance de transmuter  toutes les émotions de la vie et de la mort en musique et en sons provenant de mon corps. Au  moment de sa mort, aux soins palliatifs, j’ai décidé de chanter ce qu’il aimait. Ma famille était présente et nous occupions ce temps en sélectionnant le répertoire pour ses funérailles. Mon père était sourd depuis quelques années, mais je sais que mon chant a toujours été une façon de communiquer avec lui. En toute humilité, je peux confirmer que d’entendre les chants qu’il aimait a aidé tout le monde, mon père également, à vivre ce passage. Cette forme d’art est particulièrement puissante dans ces périodes de nos vies.

Peu importe vos préférences de styles, la musique qui élève l’âme fait toujours du bien. 

Je vous partage ma sélection musicale quand je serai en fin de vie :

Beethoven hymne à la joie
Nocturne de Chopin
Somewhere over the rainbow
Sonate à la lune
In Paradisum Faure
Pie Jesus Fauré
Pie Jesu Webber
Oh nuit

Je vous invite à partager, vous aussi, vos choix!

Véronik Carrier
Administratrice

Laissez un commentaire...

Événements
  • Aucun évènement
Dernières nouvelles
Calendrier
<< Oct 2019 >>
lmmjvsd
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3