Accueil

Nos valeurs et principes éthiques

Le bénévole d’Albatros Québec doit adhérer aux valeurs et principes visant à assurer une pratique responsable et conforme à l’éthique.

Dignité et respect de la personne

  • Respect des valeurs du malade et de ses proches
  • Aucune discrimination
  • Compassion, ouverture d’esprit, chaleur humaine, sens des responsabilités, dévouement, dans les limites d’une distance juste et saine
  • Respect de la personne même après le décès

Respect de l’autonomie

  • Favoriser l’autonomie, le cheminement et le développement
  • Favoriser la participation aux choix dans le respect des valeurs

Inviolabilité et confidentialité

  • Respect du secret professionnel, devoir de confidentialité
  • Respect de la vie privée, devoir de discrétion
  • Respect du bien d’autrui, devoir d’honnêteté et d’intégrité

Engagement et solidarité

  • Adhésion à la mission et à la philosophie du Mouvement d’Albatros
  • Fidélité dans l’engagement

Un service unique

Un service gratuit grâce au bénévolat et à des donateurs du public et du privé

Albatros Québec fait partie de la Fédération du Mouvement Albatros du Québec, fondée par Sœur Pearl Berg en 1980.  Cette infirmière, se rend compte que les malades en soins palliatifs manquent de présence, d’écoute et d’accompagnement pour bien vivre et mieux vivre leur mourir. C’est ce qui amènera sœur Pearl à bâtir un programme de formation dans le but d’habiliter des intervenants à accompagner des personnes ayant reçu un diagnostic grave et d’aider les familles de ces personnes à vivre cette réalité. Depuis ce temps, à travers le Québec, une vingtaine de cellules et d’organismes Albatros ont vu le jour.
 
Albatros Québec a été créé en 2010 pour répondre à un besoin qu’aucun organisme sans but lucratif n’avait encore pris en charge dans la région de la Capitale-Nationale.
 
Ce qui nous distingue des organismes soutenant les proches aidants :

  • nos bénévoles font plus que du gardiennage : ils sont des accompagnateurs formés, triés sur le volet et jumelés avec les personnes malades après un processus rigoureux.
  • notre accompagnement s’effectue auprès des personnes en fin de vie ou recevant des soins palliatifs, peu importe la maladie dont elles souffrent. Notre mission ne se limite pas uniquement aux personnes atteintes de cancer.

Faire un don

Pour faire votre don par chèque, veuillez compléter le formulaire ci-dessous. Vous recevrez un courriel de confirmation. Imprimez ce courriel et le joindre avec votre chèque à l’ordre d’Albatros Québec. Un reçu pour fins d’impôt vous sera transmis.

Pour faire un don par carte de crédit s.v.p. cliquez ici.

Faire parvenir votre chèque à l'ordre d'Albatros Québec, 2975, Chemin Saint-Louis, Québec G1W 1P7

La Marche Albatros 2019

Inscrivez-vous dès maintenant

Devenir bénévole pour

Albatros Québec

Oui je suis intéressé...

Vous auriez besoin

d'un bénévole?

Communiquez avec nous.

Dernières nouvelles

Albatros Québec vous informe.

20Avr

Albatros Québec à Radio-Canada!

Le 24 février dernier, Albatros Québec a fait l’objet d’un reportage de la journaliste Nicole Germain de Radio-Canada. Faites la rencontre de Patrick Turner, un bénévole dévoué et de Earl Leblanc, une personne malade qui reçoit un accompagnement depuis plusieurs mois. Pour le reportage complet, cliquez ICI.

11Avr

Passages et musique

Aviez-vous déjà pensé à l’impact que la musique peut avoir lors d’un accompagnement en fin de vie? Je suis musicienne, plus précisément chanteuse. J’ai appris ce langage avant ma langue maternelle. La musique c’est la langue des émotions, de la spiritualité et de l’universalité. Certains compositeurs favorisent des états qui nous élèvent  par le choix des timbres, le génie des lignes mélodiques, de l’harmonie, et lorsqu’il y a un chant, les textes. Je peux vous confirmer que les sons et le choix des timbres précèdent les mots, car l’ouïe est le premier sens que nous développons dans le ventre de notre mère. Les mélodies reliées à des souvenirs heureux ou tristes prennent une signification particulière. Elles nous aident à comprendre. J’ai souvent chanté dans des résidences de personnes âgées, sur les étages de soins palliatifs et une fois au Centre jour à Michel Sarrazin. Ce qui me touche le plus c’est lorsque par la suite, une per

1 2 3 4